Le Kouglof ou kougelhopf,  kougelhof, kugelhof, kugelhopf... Je ne sais pas pour vous mais pour moi, il évoque l'hiver, Noël, un thé parfumé à la cannelle, un fauteuil au coin du feu. Une ambiance cocooning, chaude et réconfortante où on prend le temps de déguster une brioche aux belles formes, légère, à la mie filante et au bon goût de raisin et de kirsch.
J'avais déjà fais un premier essai plutôt concluant mais pas exceptionnel non plus. Alors quand j'ai lu la recette de C. Felder expliquée et méticuleusement détaillée par Valérie de "C'est ma fournée" je n'ai pas pu résister. D'autant que pas mal d'astuces vont changer ma façon de faire mes prochaines brioches.
Le résultat est tout simplement parfait ! Sincèrement, s'il y a une recette à faire c'est celle-ci parce que je n'avais jamais réussie à avoir une brioche aussi légère et avec une mie aussi filante. Et je ne vous parle pas du goût !
 
J'ai échangé les raisins secs par des abricots secs coupés en petits dés et j'ai remplacé le kirsch (absent de mes placards) par du schnaps à la pêche. J'ai gardé le sirop d'imbibage à badigeonner dès la sortie du four, j'ai oublié le beurre fondu, mais j'ai saupoudré le sucre glace vanillé. Un vrai régal !
C'est parti pour la recette mais il va falloir être patient et anticiper quelque peu parce qu'il faut un minimum de temps de réfrigération de 5 heures et un temps de pousse minimum de 2 heures.

Kouglof abricot

Ingrédients (pour un moule de 24cm) :
Garniture :
  • 10 amandes entières,
  • 200g d'abricots secs,
  • 15g de schnaps à la pêche.
Pâte :
  • 500g de farine de gruau,
  • 20g de levure fraîche,
  • 220g de lait tiède,
  • 65g de sucre en poudre,
  • 5g de sel,
  • 15g de miel d'accacia,
  • 100g d'oeuf (environ 2 oeufs battus),
  • 175g de beurre demi-sel pommade.
Le sirop :
  • 75g d'eau,
  • 50g de sucre,
  • 6g de schnaps,
  • 1g de vanille liquide.
Décor :
  • sucre glace vanillé.
Préparation :
Couper les abricots secs en petits cubes et les laisser macérer dans 15g de schnaps.
 
Dans la cuve du robot, émietter la levure fraîche, verser le lait tiède (pas à plus de 35°), ajouter le sucre et mélanger bien pour diluer la levure. Laisser poser 5 minutes.
 
Ajouter la farine, le miel, 100g d'oeuf battu (battre 2 oeufs en omelette et les peser précisément) et le sel.
 
Pétrir une minute à petite vitesse (position 2 sur 5). Incorporer petit à petit le beurre pommade (j'avoue j'ai mis le mien au micro-ondes en position décongelation mais il est ressorti tout fondu... incorporé à l'aide d'une cuillère à soupe ça a marché. Mais j'ai eu peur)
 
Pétrir 10 minutes à vitesse rapide (vitesse 4 sur 5). La pâte doit devenir élastique, c'est comme ça qu'on obtient une mie filante et aérienne.
 
Ajouter les morceaux d'abricot, pétrir encore un peu pour qu'ils se répartissent bien dans la pâte. Corner les parois du bol, filmer ou couvrir et placer au frais pour 5 heures au moins. La pâte est trop molle et collante pour être travaillée, il faut que le beurre refroidisse et se fige pour que la texture devienne plus solide. Au bout des 5 heures, la pâte n'aura pas beaucoup gonflé, c'est normal, elle prendra du volume pendant de temps de pousse une fois qu'elle sera dans le moule.
 
Beurrer généreusement le moule ou utiliser une bombe à graisse. Déposer les amandes dans le fond et placer le moule au frais.
 
Sortir la pâte de réfrigérateur et la dégazer sur un plan de travail fariné. Garnir de moule de cette pâte et laisser pousser dans un endroit chaud (pas plus de 35°) et à l'abris des courants d'air (le four pour moi) pour au moins 2 heures. La pâte doit doubler de volume, on dirait un ballon.
Sortir la brioche et préchauffer le four à 160°. Enfourner pour 1 heure environ (tout dépend du four, moi j'ai mis 1 heure 5 minutes et c'était parfait)
 
Préparer le sirop pendant la cuisson. Porter à ébullition l'eau, le sucre, le schnaps et la vanille. Quand le sucre est dissout c'est prêt.
 
Des la sortie du four, démouler le kouglof sur une grille et le laisser refroidir 10 minutes. Puis, badigeonner le de sirop à l'aide d'un pinceau. J'ai fait 3 passages espacés de 5 minutes pour ne pas détremper la croûte. Attendre encore 10 minutes puis saupoudrer du sucre glace vanillé (je stock les gousses de vanille vides dans mon pot à sucre. Pour faire du sucre glace vanillé je mixe 100g de sucre avec une gousse de vanille vide).
La croûte du kouglof devient moelleuse et le sirop le parfume agréablement.
 
Moi qui pensait qu'on en aurai beaucoup trop, il est parti en 2 jours ! Quand je vous dit que c'est ma plus belle réussite de brioche, c'est pas une blague.

Kouglof abricot2

Kouglof abricot3