J'ai découvert récemment le blog de Nadia "il parait que c'est bon" et j'ai craqué sur la photo d'un de ses desserts. Elle l'a elle même trouvé via Pinterest sur le blog de Green Kitchen Stories. C'est comme ça que certaines recettes font le tour du monde et des blog. J'adore ça !

Ce gâteau est une merveille. Pas mal pour un jour de fête des pères non ? Le mieux est de le préparer la veille (Si, si. C'est encore un de ces desserts qui devient encore meilleur avec le temps... si on lui en laisse). 

Namandier myrtilles2

Ingrédients :

400 g de poudre d’amandes
3 cuillères à soupe de graines de pavot
1/2 cuillère à café de sel
1/2 cuillère à café de bicarbonate de soude
1/2 sachet de levure chimique
120 ml de beurre fondu ou d'huile neutre
120 ml de sirop d’érable ou de miel
3 gros oeufs
1 citron non traité
300 g de myrtilles fraîches
1 blanc d’oeuf
50g de sucre

Préparation (a faire la veille) :

Préchauffer le four à 180°

Dans un cul de poule, verser tous les éléments sec (amande, pavot, sel, bicarbonate et la levure). Mélanger et creuser un puits.

Ajouter les liquides (huile, sirop d'érable et oeufs), râper le zeste du citron, puis mélanger le tout. 

Pour terminer, incorporer délicatement les myrtilles (en garder un peu pour la déco). Verser la préparation dans un moule beurré et fariné, lisser et enfourner pour 50 minutes (si le gâteau colore trop, placer une feuille de papier alu dessus).

Pour le glaçage (à faire au plus tard, 2 heures avant de servir) :

Dans une petite casserole, fouetter le blanc d’œuf avec le sucre jusqu'a ce qu'il blanchisse et devienne mousseux. Ajouter le jus de citron et continuer de fouetter tout en chauffant le mélange au bain marie (avec la chaleur qui règne, je préfère que le blanc d'oeuf soit un peu cuit). Quand le glaçage devient crémeux, stopper la cuisson et mettre la casserole dans un bain marie d'eau glacée. Avec une poche à douille ou une cuillère, décorer le gâteau et parsemer le reste de myrtilles.

Comme on est gourmands de fruits rouge et que j'ai utilisé un moule à savarin j'en ai profité pour ajouter des fraises et framboises aux myrtilles pour faire un super décor...

Une fois qu'on a enfin osé couper le gâteau, il est parti en quelques minutes. Je n'ai eu que des compliments. Merci Nadia.

Namandier myrtilles

Namandier myrtilles3

gateaudessertmyrtillesamandesgraines de pavotcitron