Cela faisait trop longtemps que je n'avais pas fait de macarons. Il me restait des blancs d'oeufs après mes fournées de biscuits de noël et j'ai (enfin) pensé à prendre du chocolat noir en poudre et des oranges...

Je ne sait pas si c'est le fait d'avoir mis trop de cacao (la boite m'a échappée des mains la coquine !) ou mon four qui n'est pas assez chaud ou encore la recette des coques mais la pâte à macaron était trop épaisse (la faute au cacao, pas assez macaronnée ?) et après 10 minutes de cuisson ils n'étaient finalement pas tout à fait assez cuits.

Macaron choco orange pavot2

Ingrédients :

Macarons 3 petits blancs d'oeufs (90g)

103g de poudre d'amandes

103g de sucre glace

116g de sucre en poudre

10g de cacao

Ganache 100g de chocolat noir

10cl de crème liquide

15g de beurre

le zeste d'1/2 orange

Macaron choco orange pavot

Préparation :

Les macarons, cette vidéo est parfaite pour aider à réaliser de fabuleux macarons (c'est comme ça que j'ai réussi les premiers)

Monter les blancs en neige bien ferme en incorporant le sucre en poudre en 3 fois, puis le colorant. On doit obtenir un "bec d'oiseau" en retirant le fouet.

Mélanger la poudre d'amandes et le sucre glace et les tamiser au dessus des blancs en neige. Mélanger le tout, on doit obtenir une pâte bien lisse, brillante et pas trop collante (mais pas liquide non plus)

A l'aide d'une poche à douille, dresser les macarons sur une plaque recouverte de papier sulfurisé (ou une plaque à macarons Lékué que l'on trouve ici. C'est la plaque idéale pour que tous les macarons soient bien rond et de la même taille). Parsemer de graines de pavot et laisser "croûter" 30 minutes.

Préchauffer le four à 150°

Enfourner pour 10 à 12 minutes. Laisser refroidir sur la plaque avant de les décoller.

La ganache, Faire bouillir la crème et, hors du feu, ajouter le chocolat en morceaux. Bien remuer et quand le chocolat à fondu, ajouter le beurre et enfin le zeste d'orange.

Réserver au frais le temps de cuire les macarons et de les laisser refroidir.

Garnir la moitié des macarons et recouvrir d'un second macaron. Placer dans une boite au frais et déguster le lendemain.

J'ai encore des progrès à faire ! Entre le cacao en trop et ma pâte à macarons sans doute pas suffisamment travaillée, donc trop compacte, ce n'est pas une franche réussite. Mais j'ai tout de même quelques jolies macarons avec une toute petite collerette et une ganache hyper bonne. Je reste positive et vivement la prochaine fois !